Chèque énergétique de 250 € pour les familles vulnérables

La région d’Île-de-France a pris une décision courageuse pour aider ses habitants les plus démunis. Depuis juin, un chèque énergétique de 250 euros a été mis en place comme un phare d’espoir pour ceux qui luttent contre l’inflation.

Cette aide extraordinaire, financée par les surplus du Fonds Social Européen (FSE), est disponible pour ceux qui en font la demande avant la fin octobre.

Une injection d’énergie pour 160 000 foyers dans le besoin

Le 25 mai 2024, le conseil régional d’Île-de-France, dans un acte d’unité et d’engagement, a approuvé l’aide énergétique pour les ménages vulnérables. Cette aide monétaire, de 250 €, vise à lutter contre l’augmentation des prix de l’énergie, qui a grimpé de 30% cette année.

Cet argent peut être utilisé pour couvrir les coûts du gaz, de l’électricité et du chauffage.

On estime que 160 000 résidents d’Île-de-France pourront bénéficier de cette mesure, selon Céline Malaisé, conseillère régionale d’Île-de-France. De plus, elle rappelle que “le principe du premier arrivé, premier servi” sera respecté dans l’attribution de l’aide.

Comment vérifier votre éligibilité et sécuriser votre chèque énergétique

Si vous vous demandez si vous pourriez être éligible à cette aide, les ménages dont le revenu fiscal est égal ou inférieur à 60% du revenu médian régional sont ceux qui peuvent bénéficier de cette aide, dit Valérie Pécresse, présidente du conseil régional.

Pour obtenir cette aide, vous devez vous inscrire sur le site web du conseil régional avant le 31 octobre 2024. Un simulateur en ligne est disponible pour vérifier votre éligibilité à cette aide énergétique.

Un fonds non utilisé en raison de la crise du Covid devient une solution pour le présent

Le fonds qui finance cette aide provient du FSE, spécifiquement d’une allocation non utilisée de 45 millions d’euros. Cette somme est le reliquat de plusieurs initiatives qui n’ont pas été menées à bien en raison de la crise du Covid.

En mots de la présidente Pécresse, cet argent devait être dépensé avant la fin de l’année ou il serait perdu. Par conséquent, une mesure a été conçue qui pourrait être mise en œuvre rapidement et bénéficier aux résidents de l’Île-de-France en ces temps difficiles.