Stratégies efficaces pour négocier votre salaire

Souvent, même si nous pensons mériter une augmentation, une promotion ou de meilleurs avantages, nous nous retrouvons sans le courage de la demander.

Comment pouvez-vous renforcer votre confiance dans ce genre de situations ? Quelles mesures pouvez-vous prendre pour améliorer vos chances de réussite dans de telles négociations ? Voici 7 stratégies pour négocier votre salaire avec succès :

1. Réfléchissez : Quel est le pire scénario ?

Il est normal de ressentir de l’anxiété lorsqu’il s’agit d’aborder des questions financières en raison de divers facteurs, tels que le manque de confiance en soi ou la peur du rejet. Cependant, il est important de se rappeler que recevoir un salaire juste est un droit fondamental. Si vous le faites correctement, vous démontrerez des compétences de négociation et une bonne compréhension des affaires, ce qui peut impressionner votre supérieur.

Au lieu de craindre, considérez que tout leader appréciera et respectera votre assurance et ambition. Si ce n’est pas le cas, qu’est-ce que cela dit d’eux ? Après tout, quel est le pire scénario ? En réalité, le pire qui puisse arriver est qu’on vous dise non.

Alors, qui préférez-vous être ? Quelqu’un qui a osé essayer et prendre des risques ? Ou quelqu’un qui n’a jamais osé demander ?

2. La préparation est essentielle

Pour demander une augmentation de salaire, il est essentiel d’être bien préparé. Réfléchissez à la période qui vient de s’écouler et analysez dans quelles domaines vous avez obtenu les meilleurs résultats. Considérez l’impact que vous avez eu sur votre équipe et sur l’organisation.

Cet exercice ne fait pas seulement valoir pourquoi vous méritez une augmentation, mais vous permet également de rappeler à votre patron toutes les objectifs que vous avez atteints et comment vous avez contribué positivement à l’entreprise. N’oubliez pas de partager les retours positifs que vous avez reçus lors d’évaluations de performance antérieures, les témoignages de collègues et les commentaires favorables de clients ou d’autres membres pertinents de l’organisation.

3. Faites des recherches

Renseignez-vous sur la valeur marchande d’un professionnel ayant vos compétences et votre expérience. De nombreux sites web d’emploi, y compris LinkedIn, fournissent des informations utiles pour savoir ce que d’autres entreprises offrent pour des postes similaires au vôtre.

Il pourrait également être utile de parler à un consultant en recrutement de confiance. Ces professionnels gèrent quotidiennement des négociations salariales et peuvent vous conseiller sur ce que vous devriez demander. Cependant, évitez de comparer votre salaire à celui d’un collègue, car cela peut être contre-productif.

4. Pratiquez votre discours

Il est essentiel d’apprendre et de pratiquer la communication adéquate pour la négociation. Pratiquer votre discours avec une personne de confiance peut augmenter votre assurance lors de la conversation avec votre patron. De plus, parler à quelqu’un qui a eu une expérience similaire peut vous fournir des conseils, un soutien et des conseils.

5. Restez concentré sur votre objectif

Il est recommandé de maintenir une vision objective et de ne pas personnaliser ce sujet. Gardez à l’esprit : “Combien devrait gagner quelqu’un dans ma position et avec mes responsabilités ?”

De plus, il est crucial d’identifier le bon moment pour parler de votre salaire. Ne mélangez pas la conversation sur le salaire avec d’autres questions. Il est essentiel que la réunion soit exclusivement consacrée à votre salaire et à l’augmentation que vous souhaitez demander.

6. Maîtrisez les compétences de négociation

Bien que vous n’ayez pas besoin d’être un expert en négociation, connaître les principes de base peut être utile.

Apprendre à écouter, gérer les objections, rester calme, ne pas ressentir le besoin de combler les silences, élargir vos options et prendre le temps de réfléchir sont des aspects clés de toute négociation.

7. Considérez vos options

  1. Si vous n’obtenez pas exactement ce que vous vouliez, restez calme, soyez professionnel et n’émettez pas d’ultimatums. Il pourrait être utile de demander plus de temps pour réfléchir et de promettre de donner une réponse dès que possible.

Si vous n’obtenez pas ce que vous cherchez parce que votre supérieur ne peut pas l’accorder à ce moment-là, vous pourriez proposer de fixer une nouvelle date pour revoir le sujet.

Terminez la réunion de manière positive et constructive, quel que soit le résultat. Remerciez pour le temps consacré à la discussion.

Cependant, si après une réflexion approfondie vous n’êtes pas satisfait du résultat de votre négociation, il est peut-être temps de chercher un autre emploi où vous estimez que le salaire est plus en adéquation avec ce que vous considérez juste de recevoir.